Technologien und Beratung für den Betonbau - B.T. innovation

Conditions générales de vente

§ 1 – Généralités – Champ d’application

(1) Les présentes conditions générales de vente (“CGV”) s’appliquent à tous les contrats, livraisons et prestations ainsi qu’aux prestations de conseil avec les clients, si le client est un entrepreneur (§ 14 BGB), une personne morale de droit public ou un patrimoine de droit public.

(2) Les CGV s’appliquent en particulier aux contrats de vente et/ou de livraison de biens mobiliers (ci-après également “marchandise”), que nous fabriquions nous-mêmes la marchandise ou que nous l’achetions auprès de sous-traitants (§433, 631 du Code civil allemand), ainsi qu’aux prestations de service liées à la marchandise. Elles s’appliquent également, dans leur version respective, en tant qu’accord-cadre, à tous les futurs contrats de vente et/ou de livraison de biens mobiliers ainsi qu’à la fourniture de prestations de service avec le même client, sans que nous soyons obligés d’y faire à nouveau référence dans chaque cas particulier. Les conditions générales de vente du client ne sont contraignantes que si nous les avons confirmées par écrit. Les conditions d’achat du client sont également contestées si nous effectuons la livraison au client sans réserve en ayant connaissance des CGV du client.

§ 2 – Offre / Documents d’offre

(1) Nos offres sont sans engagement et non contraignantes. Ceci s’applique également lorsque nous avons remis au client des catalogues, des documentations techniques (par exemple des dessins, des plans, des calculs, des calculs, des références à des normes DIN), d’autres descriptions de produits ou des documents, y compris sous forme électronique, sur lesquels nous nous réservons des droits de propriété et d’auteur.

(2) La commande de la marchandise par le client est considérée comme une offre de contrat ferme. Le contrat ainsi que les autres accords et déclarations de garantie ne sont conclus qu’après notre confirmation écrite de la commande.

(3) Si le contrat est conclu par un agent commercial, il n’est valable que si nous l’avons confirmé par écrit ou si la marchandise commandée a été livrée. Les accords oraux ne sont valables que s’ils sont expressément confirmés par écrit. Les droits découlant d’une relation contractuelle ne sont pas transmissibles par le client sans notre accord écrit.

§ 3 – Prix

(1) Sauf convention contraire, nos prix s’entendent départ usine, majorés de la TVA en vigueur
la taxe sur le chiffre d’affaires légale en vigueur.

(2) Si nous reprenons la marchandise pour des raisons de bonne volonté, le client est tenu de verser un montant correspondant à 20% de la valeur de la marchandise pour compenser les frais que nous avons encourus. Le client se réserve le droit d’apporter la preuve d’un dommage moins important.

§ 4 – Données techniques

(1) Les indications de produits contenues dans nos offres ainsi que dans le matériel d’information, par exemple les dimensions, les poids, les illustrations, les descriptions, les calculs, les croquis de montage et les dessins dans les livres d’échantillons, les listes de prix et autres imprimés, sont des valeurs indicatives, mais ne nous engagent pas. Il en va de même pour les indications des usines de livraison.

(2) Les échantillons sont considérés comme une perte moyenne. Les échantillons restent notre propriété.

(3) Le client doit être supposé connaître les conditions physiques et les propriétés des matériaux de construction disponibles chez nous conformément à l’état de la technique.

§ 5 – Obligations de livraison et de réception

(1) Les délais de livraison que nous indiquons sont sans engagement, à moins que nous ne les ayons expressément confirmés par écrit comme “délai de livraison ferme”. Les délais de livraison indiqués sont respectés dans la mesure du possible. De légers dépassements sont autorisés. Étant donné que nous achetons des marchandises en partie ou en totalité auprès d’autres fabricants, la livraison de nos marchandises est soumise à la condition que nous soyons nous-mêmes approvisionnés correctement et en temps voulu. Le client est immédiatement informé de l’indisponibilité de la marchandise. Si une livraison ultérieure n’est pas envisageable (impossibilité) ou si la prestation n’est pas disponible même dans un nouveau délai de livraison, nous sommes en droit de résilier tout ou partie du contrat si nous ne sommes pas responsables du non-respect des délais de livraison. Toute contrepartie déjà fournie par le client sera remboursée par nos soins.
Un délai de livraison est prolongé si des obstacles surviennent après la conclusion du contrat et pour lesquels B.T. innovation GmbH n’est pas responsable. Cela s’applique également dans le cadre d’un retard déjà survenu. Les prolongations du délai de livraison résultent par exemple de perturbations dans l’entreprise, de grèves, de lock-out, de perturbations des voies de communication ou de difficultés techniques inhérentes à la nature de la commande et qui rendent son exécution inacceptable ou impossible pour nous ou pour le sous-traitant. Cela vaut également lorsque ces circonstances surviennent chez le sous-traitant. Les problèmes de livraison correspondants sont immédiatement communiqués au client par nos soins.
Si la date de livraison convenue est dépassée, le client peut fixer un délai supplémentaire raisonnable. Si le retard de livraison est dû à une violation du contrat dont nous sommes responsables, notre responsabilité est déterminée selon le § 8.

(2) Nous sommes autorisés à effectuer des livraisons partielles. Le client est tenu d’accepter et de payer les livraisons partielles, à moins que l’acceptation de la livraison partielle ne soit pas acceptable pour lui ou ne porte atteinte à ses autres droits contractuels.

(3) Nos livraisons sont effectuées départ usine, où se trouve également le lieu d’exécution, sauf convention contraire. Le risque de perte ou de détérioration accidentelle est transféré au client au moment de la remise de la marchandise au transporteur. Cela vaut également pour le transport avec nos véhicules. Les emballages de transport et tous les autres emballages conformément à la réglementation sur les emballages ne sont pas repris. Le client est tenu d’assurer l’élimination de l’emballage à ses propres frais. Les moyens de transport échangeables tels que les conteneurs à claire-voie et les europalettes doivent être restitués par le client au prestataire de services d’expédition dans un état échangeable (Epal) immédiatement après le déchargement. Si le client le souhaite, nous couvrirons la livraison par une assurance transport. Les frais y afférents sont à la charge du client.

(4) En cas de dommages dus au transport, le client doit nous en informer immédiatement et demander au transporteur de procéder à un constat.

§ 6 – Conditions de paiement

(1) Les paiements sont dus au plus tard 21 jours après la date de la facture, sans déduction, sauf si un autre délai de paiement a été expressément convenu.

(2) Si la situation financière du client se détériore après la conclusion du contrat et si des faits sont connus qui permettent de conclure que le droit au paiement est menacé par manque de capacité du client, nous sommes en droit, en fixant un délai raisonnable, d’exiger du client, à son choix, des paiements anticipés ou des garanties bancaires correspondantes. En cas de refus, nous pouvons résilier le contrat. Les factures relatives à des livraisons partielles déjà effectuées et/ou achevées ou non encore exécutées sont immédiatement exigibles. Les livraisons partielles qui n’ont pas encore été livrées le seront après paiement. Le client s’engage à payer les marchandises déjà achetées ou livrées, ainsi que les pièces de marchandises déjà en cours de production chez les fournisseurs, dans la mesure où celles-ci ne sont pas déjà couvertes de manière suffisante par une autre disposition relative aux dommages et intérêts, etc.

(3) Les paiements de factures par chèque ou par lettre de change ne sont effectués que pour tenir lieu d’exécution.

(4) Nous facturons des intérêts moratoires à 8%, en cas de retard de paiement, au-dessus du taux d’intérêt de base en vigueur. Il se réserve le droit de prouver et de faire valoir un dommage plus important dû au retard.

(5) Le client ne peut procéder à une compensation qu’avec des contre-créances incontestées ou constatées judiciairement par décision ayant acquis force de chose jugée. Le client ne peut pas faire valoir un droit de rétention résultant d’opérations antérieures ou d’autres opérations de la relation commerciale en cours. Un paiement ne peut être retenu qu’en raison de défauts ou d’autres contestations suite à une réclamation écrite reçue par nos soins.

(6) Les prestations de sécurité que nous devons fournir peuvent être remplacées par des cautions du montant net.

§ 7 – Responsabilité pour les défauts

(1) Les dispositions légales s’appliquent aux droits des clients en cas de défauts matériels et de vices juridiques de la marchandise livrée (y compris les livraisons erronées ou incomplètes ainsi que les montages non conformes ou les instructions de montage défectueuses) ou de prestations de service défectueuses, sauf disposition contraire dans ce qui suit. Dans tous les cas, il n’est pas dérogé aux dispositions légales spéciales en cas de livraison finale de la marchandise à un consommateur (recours contre le fournisseur conformément aux §§ 474, 479 du Code civil allemand).

(2) Les droits résultant de la constatation d’un vice ne s’appliquent pas en cas d’écart négligeable par rapport à la qualité convenue ou d’atteinte négligeable à l’utilité. Par ailleurs, la base de notre responsabilité pour les défauts est l’accord écrit conclu sur la qualité de la marchandise ou de la prestation de service. Dans la mesure où la qualité n’a pas été convenue, il convient d’évaluer l’existence ou non d’un défaut conformément à la réglementation légale (§ 434 al. 1 phrases 2 et 3 BGB). Nous n’assumons toutefois aucune responsabilité pour les déclarations publiques du fabricant ou d’autres tiers (par ex. déclarations publicitaires).

(3) Les droits du client en matière de vices supposent qu’il a dûment rempli ses obligations légales d’examen et de réclamation (§§377, 381 HGB). Les vices apparents doivent faire l’objet d’une réclamation écrite spécifique dans un délai de 10 jours à compter de la réception de la marchandise. Si le client omet de procéder à un examen en bonne et due forme et/ou de signaler un défaut, notre responsabilité est exclue pour le défaut non signalé.

(4) Si la marchandise ou la prestation de service livrée est défectueuse, nous pouvons tout d’abord choisir d’y remédier en éliminant le défaut (réparation) ou en livrant une chose sans défaut (livraison de remplacement). Notre droit de refuser le type d’exécution ultérieure choisi dans les conditions légales reste inchangé.

(5) Nous sommes en droit de faire dépendre l’exécution ultérieure due du paiement par le client du prix d’achat dû. Le client est toutefois en droit de retenir une partie du prix d’achat proportionnelle au défaut.

(6) Le client doit nous donner le temps et l’occasion nécessaires à l’exécution ultérieure due, notamment en nous remettant la marchandise faisant l’objet de la réclamation à des fins de contrôle ; dans le cas contraire, nous sommes libérés de toute responsabilité pour les créances qui en découlent. En cas de livraison de remplacement, le client doit nous restituer la chose défectueuse conformément aux dispositions légales.

(7) Les dépenses nécessaires au contrôle et à l’exécution ultérieure, en particulier les frais de transport, de déplacement, de travail et de matériel, sont à notre charge s’il y a effectivement un défaut.

(8) En cas d’urgence, par exemple en cas de mise en danger de la sécurité de fonctionnement ou pour éviter des dommages disproportionnés, le client a le droit d’éliminer lui-même le défaut et d’exiger de nous le remboursement des dépenses objectivement nécessaires à cet effet. Nous devons être informés sans délai, et si possible au préalable, d’une telle auto-exécution. Le droit d’auto-exécution n’existe pas si nous étions en droit de refuser une exécution ultérieure correspondante conformément aux dispositions légales.

(9) Si l’exécution ultérieure a échoué ou si un délai mesuré à fixer par le client pour l’exécution ultérieure s’est écoulé sans succès ou n’est pas nécessaire selon les dispositions légales, le client peut résilier le contrat ou réduire le prix d’achat. Toutefois, si le défaut n’est pas important, il n’y a pas de droit de rétractation.

(10) Les droits du client à des dommages et intérêts ou au remboursement de dépenses vaines sont régis par l’article 8.

§ 8 – Limitation générale de la responsabilité

(1) Sauf disposition contraire des présentes CGV, y compris des dispositions suivantes, nous sommes responsables en cas de violation d’obligations contractuelles ou extracontractuelles conformément aux dispositions légales applicables.

(2) Nous ne sommes pas responsables des dommages dus à une mauvaise utilisation ou à une installation incorrecte de nos produits, dans la mesure où nous n’en sommes pas responsables. Nous attirons expressément l’attention sur le fait que la marchandise ne peut être utilisée que pour l’usage prévu par le contrat ou l’usage habituel du produit.

(3) Nous sommes responsables des dommages et intérêts – quel que soit le motif juridique – en cas de faute intentionnelle ou de négligence grave. En cas de négligence simple, nous ne sommes responsables que a) les dommages résultant d’une atteinte à la vie, à l’intégrité physique ou à la santé b) de la violation d’une obligation contractuelle essentielle (obligation dont l’exécution est indispensable à la bonne exécution du contrat et au respect de laquelle le partenaire contractuel se fie régulièrement et peut se fier) ; dans ce cas, notre responsabilité est toutefois limitée à la réparation des dommages prévisibles et typiques.

(4) Dans la mesure où la responsabilité est engagée conformément au § 8 alinéa 1-3 est exclue ou limitée, il en va de même pour les
Responsabilité du propriétaire, des organes, des cadres, des collaborateurs ainsi que des autres auxiliaires d’exécution.

(5) Les droits découlant de l’article 8, paragraphe 1, de la loi sur la protection des données sont applicables. 2 – 3 ne s’appliquent pas dans la mesure où nous avons dissimulé dolosivement un défaut ou pris en charge une garantie pour la qualité de la marchandise. Il en va de même pour les droits des clients en vertu de la loi sur la responsabilité du fait des produits.

(6) En raison d’un manquement à une obligation qui ne consiste pas en un défaut, le client ne peut se retirer ou résilier le contrat que si nous sommes responsables de ce manquement.

§ 9 – Réserve de propriété

(1) Les garanties suivantes nous sont accordées jusqu’à l’acquittement de toutes les créances (y compris tous les soldes de compte courant) que nous avons actuellement ou que nous aurons à l’avenir à l’encontre du client, quel qu’en soit le motif juridique : La marchandise reste notre propriété jusqu’à son paiement intégral. Si notre (co)propriété s’éteint suite à un traitement, un mélange ou une association, il est d’ores et déjà convenu que la (co)propriété du client sur la chose proprement dite nous est transférée au prorata de sa valeur (valeur facturée). Le client conserve notre (co)propriété à titre gratuit. Les marchandises sur lesquelles nous avons un droit de (co)propriété sont désignées ci-après comme marchandises sous réserve de propriété.

(2) Le client est autorisé à transformer et à vendre la marchandise sous réserve de propriété dans le cadre de ses activités commerciales régulières, tant qu’il n’est pas en retard. Les mises en gage ou les cessions à titre de garantie ne sont pas autorisées. Le client nous cède d’ores et déjà, par mesure de sécurité, l’intégralité des créances résultant de la revente ou d’un autre motif juridique (assurance, acte illicite) concernant la marchandise sous réserve de propriété. Le client nous autorise de manière révocable à recouvrer en son propre nom et pour notre compte les créances qui nous ont été cédées. Sur demande, le client divulguera la cession et fournira à ce dernier les informations et documents nécessaires. En cas d’accès de tiers à la marchandise sous réserve de propriété, le client signalera notre propriété et nous en informera immédiatement. Les frais et les dommages sont à la charge du client.

(3) En cas de comportement du client contraire au contrat – en particulier en cas de retard de paiement – nous sommes en droit de reprendre la marchandise sous réserve de propriété aux frais du client ou, le cas échéant, d’exiger la cession des droits de restitution du client vis-à-vis de tiers. La reprise et la saisie par nos soins de la marchandise sous réserve de propriété ne constituent pas une résiliation du contrat, sauf si la loi sur les paiements à tempérament s’applique. Si la marchandise sous réserve de propriété est intégrée par le client, en tant qu’élément essentiel, dans le terrain d’un tiers, le client cède dès à présent les créances de rémunération à l’encontre du tiers ou de celui qu’il concerne, à hauteur de la valeur de la marchandise sous réserve de propriété avec toutes les factures annexes, y compris celle relative à l’octroi d’une hypothèque de sécurité, avec priorité sur le reste ; nous acceptons la cession. Le vendeur d’éléments de construction destinés à être intégrés dans un bâtiment d’un tiers en tant qu’éléments essentiels en vertu d’un contrat d’entreprise conclu par le client avec le maître d’ouvrage, accepte que le droit de l’entreprise (acheteur), en vertu du droit des obligations, à la constitution d’une hypothèque de sécurité (§ 648 du Code civil allemand) soit transféré au vendeur sur la base et avec la cession de créance convenue ci-dessus pour la valeur des éléments de construction livrés. Pour faire valoir ces droits, le client est tenu, sur demande, de nous indiquer si et quand les éléments de construction livrés ont été installés. Le client est autorisé à obtenir lui-même l’inscription d’une hypothèque de garantie, mais il est tenu, sur demande, de nous transférer ces droits (cf. §1153,1154al.3,873BGB).

(4) Les paiements en espèces, les virements bancaires ou les paiements par chèque effectués contre l’envoi d’une lettre de change émise par le client et acceptée par le vendeur ne sont considérés comme exécutés conformément à la phrase 1 que lorsque la lettre de change a été encaissée par le tiré et que le client est ainsi libéré de la responsabilité de la lettre de change. La réserve de propriété convenue (sans préjudice des accords en cours) est donc maintenue en faveur du vendeur jusqu’à l’encaissement de la lettre de change. Dans la mesure où la valeur des garanties auxquelles nous avons droit dépasse de plus de 10% le total de nos créances, nous sommes tenus, à la demande du client, de les lui rétrocéder, le choix des garanties à libérer nous incombant.

§ 10 – Lieu de juridiction

(1) Dans la mesure où le client est un commerçant au sens du code de commerce allemand (HGB), une personne morale de droit public ou un fonds spécial de droit public, le tribunal de Magdebourg est seul compétent – y compris au niveau international – pour tous les litiges découlant de la relation contractuelle ou en rapport avec celle-ci. Nous sommes toutefois également en droit d’intenter une action en justice auprès du tribunal compétent général du client.

§ 11 – Droit applicable

(1) Les présentes CGV et toutes les relations juridiques entre nous et le client sont exclusivement régies par le droit de la République fédérale d’Allemagne, à l’exclusion de tous les ordres juridiques (contractuels) internationaux et supranationaux, en particulier la Convention des Nations Unies sur les contrats de vente internationale de marchandises.

§ 12 – Clause salvatrice

(1) Si certaines conditions des présentes conditions générales devaient être totalement ou partiellement invalides, la validité des autres dispositions n’en serait pas affectée. La disposition totalement ou partiellement invalide est remplacée par une disposition qui, dans le cadre de ce qui est juridiquement possible, se rapproche le plus du sens et du but de la clause invalide, compte tenu de l’objectif économique.

Stand: 07/2017
Retour en haut